Browsing all articles tagged with carbon nanotube
janv.
1

(English) X-ray sources based on carbon nanotube cold cathodes

Author Rémi Longtin    Category Publications     Tags ,

Désolé, cet article est seulement disponible en Anglais Américain.

janv.
19

Symposium « Carbon Nanotubes and Graphene »

EUROMAT2011Un symposium « Carbon Nanotubes and Graphene » sera organisé dans le cadre de EUROMAT2011 à Montpellier en France du 12 au 15 septembre 2011. Ce symposium se concentrera principalement sur les progrès et les sujets d’actualité liés à la production et la transformation à grande échelle, les applications et les questions industrielles. Ceci comprend en particulier :

  • Synthèse et méthodes de sélection
  • Propriétés électroniques, optiques et mécanique des nanotubes de carbone, du graphène et des dispositifs connexes
  • Fonctionnalisation, dispersion, transformation
  • Métrologie et la normalisation
  • Science des matériaux et composites
  • Autres applications et questions industrielles
nov.
16

Intégration de nanotubes de carbone sur plaquettes CMOS

nanotubes sur CMOSLes nanotubes de carbone – comme d’autres matériaux nanostructurés – ont une sensibilité élevée pour un grand nombre de gaz et de vapeurs. Cette propriété est recherchée dans des domaines aussi divers que la surveillance de processus dans l’industrie, la surveillance de l’environnement, l’agriculture, la sécurité personnelle, la médecine ou les équipements de sécurité. Les capteurs de gaz fonctionnent souvent en détectant les changements subtils de conduction électrique sur une surface où des molécules de gaz se déposent. Un avantage que les nanotubes de carbone offrent en tant que détecteur de gaz comparativement aux détecteurs à base de matériaux d’oxyde métallique est leur temps de réponse rapide et le fait qu’ils réagissent avec les gaz à de faibles températures, parfois même à température ambiante.

Dans une application prometteuse, des chercheurs ont démontré la détection de certaines molécules odorantes avec une haute résolution en utilisant un capteur basé sur un nanotube de carbone fonctionnalisé. Bien que les possibilités de capteurs de gaz à base de nanotubes de carbone soient énormes, le problème réside dans les technologies de fabrication, plus précisément le manque de technologie pour la fabrication par lots.

read more

avril
7

Une enzyme du sang permet la désagregation des nanotubes

nanotube toxicityUne étude sur les nanotubes de carbone financée par l’Union Européenne et réalisée par des scientifiques de l’Irlande, la Suède et des États-Unis a montré que ces molécules extrêmement solides peuvent être décomposées en carbone et en eau par une enzyme présente dans les globules blancs. La découverte, publiée dans la revue Nature Nanotechnology, offre l’espoir que ce nouveau matériau puisse être exploité en toute sécurité dans la médecine et l’industrie.

Les conclusions sont l’un des résultats du programme NANOMMUNE (‘Evaluation complète des effets dangereux des nanomatériaux sur le système immunitaire’), financé par le thème NMP (‘Nanosciences, nanotechnologies, matériaux et nouvelles technologies’) du septième programme cadre de l’UE (7e PC).

read more

mars
9

Ondes thermoélectriques propulsées par réaction chimique

nanotube conducting heatUne équipe de scientifiques du MIT a découvert un phénomène précédemment inconnu qui permet de transporter de puissantes vagues d’énergie le long des nanotubes de carbone. Cette découverte pourrait conduire à une nouvelle façon de produire de l’électricité, disent les chercheurs.

Le phénomène, décrit comme une onde thermoélectrique, « ouvre un nouveau domaine de recherche sur l’énergie, ce qui est rare », dit Michael Strano, auteur principal d’un article décrivant cette nouvelle découverte dans la revue Nature Materials. L’auteur principal est Wonjoon Choi, étudiant au doctorat en génie mécanique.

Un nanotube de carbone (voir illustration réalisée par Christine Daniloff) peut produire très rapidement une vague de puissance quand il est recouvert par une couche de carburant et allumé, de sorte que la chaleur se déplace le long du tube. Comme une collection d’épaves propulsé sur la surface de l’océan par des ondes progressives, il s’avère qu’une onde thermique voyageant le long d’un fil microscopique peut transporter les électrons, créant ainsi un courant électrique.

read more

mars
3

Traitement de l’eau avec des capsules recyclables utilisant les nanotubes de carbone

image TEM d'une structure coeur-capsule (Image: Dr. Choi, KBSI)

image TEM d'une structure cœur-capsule (Image: Dr. Choi, KBSI)

De nombreux nanomatériaux sont à divers stades de la recherche et développement, chacun possédant des fonctionnalités uniques qui sont potentiellement applicables à l’assainissement des eaux usées industrielles, des eaux souterraines, des eaux de surface et de l’eau potable. L’objectif principal pour la plupart de ces recherches est de développer, à faible coût, des matériaux écologiques pour l’élimination des métaux lourds dans l’eau.

L’eau potable ou souterraine peut être contaminée par des ions de métaux lourds tels que le plomb, le chrome, et l’arsenic rejetés par les eaux usées industrielles. Ces ions de métaux lourds sont considérés comme des polluants hautement toxiques car ils peuvent causer un large éventail de problèmes de santé en cas d’accumulation à long terme dans l’organisme.

read more

févr.
17

Conférence internationale NT10

Bannière

Objectifs de la conférence NT10

La structure quasi uni-dimensionnelle des nanotubes confère à cette classe de matériaux de nombreuses propriétés fascinantes ouvrant de nouvelles voies à la fois en recherche fondamentale qu’en recherche appliquée. Depuis plus de dix ans, cette conférence réunit les meilleurs scientifiques pour dresser un bilan et définir les tendances futures dans le domaine passionnant de la science des nanotubes.

Les sujets suscitant une attention particulière sont:

  • Propriétés mécaniques des nanotubes et des matériaux composites
  • Propriétés électroniques des nanotubes et de dispositifs électroniques à base de nanotubes
  • Caractérisation optique et propriétés optiques
  • Progrès dans la synthèse
  • Purification et séparation des nanotubes
  • Procédés et modifications chimiques
  • Applications des nanotubes

Du 27 juin au 2 juillet 2010 à Montréal (Canada)
Site web officiel : NT10
read more

mars
31

Production de nanotubes

Author Frédéric Larouche    Category Nanotubes     Tags

Que sont les nanotubes de carbone?

Figure 1 : Structure géométrique des nanotubes

Figure 1 : Structure géométrique des nanotubes

La découverte des nanotubes de carbone en 1991, par le japonais Sumio Iijima, lors de l’étude de la synthèse des fullerènes (C60) a permis de mettre à jour une nouvelle forme cristalline du carbone (allotrope). Ces structures cylindriques de carbone qui consistent en un enroulement de plans graphitiques, avec un rayon de courbure nanométrique (10-9 mètre = 1 nanomètre), se divisent en deux catégories : les nanotubes mono-parois (C-SWNT) et les nanotubes multi-parois (C-MWNT).

Figure 2 : SWCNT et MWCNT schématiques

Figure 2 : SWCNT et MWCNT schématiques

read more

juil.
16

Stockage de l’hydrogène

Introduction

Le parc automobile contribue fortement à la détérioration de la qualité de l’air dans les grandes villes. L’utilisation de l’hydrogène comme carburant est intéressante car sa combustion ne libère, en principe, aucun polluant. De plus, le contenu énergétique de l’hydrogène est élevé. Toutefois, quelques obstacles demeurent, dont le stockage de ce gaz faiblement compressible.

Figure 1 : Voiture fonctionnant à l'hydrogène développée par BMW

Figure 1 : Voiture fonctionnant à l'hydrogène

Solutions de stockage pour l’hydrogène

Le Département de l’énergie des États-Unis (DOE) a fixé deux critères d’évaluation pour les technologies de stockage de l’hydrogène appliquées au domaine du transport automobile. Le premier critère limite la masse du réservoir en exigeant que le rapport entre la masse d’hydrogène stocké et la masse totale du réservoir soit supérieur à 0,065 (6,5% massique). Le second critère impose une taille maximale pour le réservoir : la densité volumétrique du système doit être supérieure à 62 kg/m.

Les principales voies explorées pour résoudre le problème du stockage sont au nombre de quatre :

  • Compression ou liquéfaction de l’hydrogène
  • Hydrures métalliques
  • Réservoirs chimiques
  • Matériaux adsorbants

read more

Advertisements