mars
27

RezQu : un ordinateur quantique évolutif

puce quantique RezQuRezQu est une famille de dispositifs et d’architectures pour un ordinateur quantique évolutif basée sur des qubits en phase supraconducteur. RezQu est développé par une équipe de l’Université de Californie, Santa Barbara dirigée par John Martinis et Andrew Cleland. L’équipe a décrit son travail lors d’une réunion de la American Physical Society tenue en mars 2011.

La puce de 6cm par 6cm comprend neuf dispositifs quantiques, dont quatre «bits quantiques» qui effectuent les calculs. L’équipe affirme qu’une évolution jusqu’à 10 qubits devrait être possible cette année. L’innovation centrale de l’équipe fût de trouver un moyen de déconnecter complètement – ou «découpler» – les interactions entre les éléments de leur circuit quantique. Les états quantiques délicats qu’ils créent doivent être manipulés, déplacés et stockés sans les détruire. «Il s’agit d’un problème auquel j’ai réfléchi depuis trois ou quatre ans maintenant, comment désactiver les interactions», dit John Martinis. «Maintenant, ce problème est résolu et c’est très bien – mais il y a beaucoup d’autres choses que nous devons faire. »

Plutôt que des 0 et des 1 comme dans les ordinateurs modernes, les ordinateurs quantiques traitent ce qu’on appelle les superpositions – des états de la matière qui peuvent être considérés comme 0 et 1 en même temps. Dans un sens, l’astuce du calcul quantique consiste à effectuer les calculs sur tous les états de superposition à la fois. Avec un bit quantique ou qubit, la différence n’est pas grande, mais la puissance de calcul progresse rapidement lorsque le nombre de qubit augmente. Le chiffre souvent présenté comme le nombre de qubits qui amènerait l’informatique quantique dans un régime de concurrence est d’environ 100, de sorte que chaque saut dans le nombre de qubits est important.

L’architecture RezQu est essentiellement un plan pour un ordinateur quantique. Plusieurs présentations à la conférence de l’American Physical Society ont porté sur la façon de s’en servir. RezQu semble avoir un avantage crucial par rapport aux autres approches – l’évolutivité – qui en fait un bon candidat pour les circuits beaucoup plus complexes qui constituent un ordinateur quantique complet. La métrique d’intérêt pour l’informatique quantique est combien de temps les états quantiques délicats peuvent être conservés, et Britton Plourde, un chercheur de l’informatique quantique de l’Université de Syracuse, a noté que le temps avait augmenté d’un facteur mille depuis la création de ce champ de recherche.

Source: article original

1 Comment to “RezQu : un ordinateur quantique évolutif”

  • Quora mercredi 10 octobre 2012 à 05:31

    What needs to happen before serious quantum computers are a reality?…

    I’ve been a Quantum mechanics junkie for nearly a decade now, and the aspect of quantum computation is one that physically exhilarates me. Here’s what I feel: Quantum computing is a revolutionarily different form of computing than what we use today. …

Post comment

Advertisements